3 juillet 2019 : Incendie à l'usine Seine Aval

Mis à jour : févr. 18


Suite à l'incendie du 3 juillet 2019, et aux différents manquements constatés aussi bien en termes de sécurité de l'usine Seine Aval (plusieurs incidents, l'accident grave du 3 juillet, une pollution importante de la Seine, ...), en terme de prévenance des risques (pas de détection incendie sur certaines installations de l'usine, une intervention des pompiers tardive, puis entravée par des dysfonctionnements d'approvisionnement des bouches d'incendie, ...) et en termes de communication vers les mairies et les riverains (pas de déclenchement d'alerte, aucune communication officielle pendant plusieurs heures, les conclusions de l'enquête toujours attendues, ...), les pouvoirs publics sont enfin passés à l'action.

  • Plusieurs réunions d'information sur les suite de l'incendie, à la préfecture des Yvelines, les 8 Juil., 5 Sept., 17 Oct.,

  • Des réunions d'information dans les communes riveraines de l'usine dans le cadre de la consultation publique du PPI au mois d'Octobre,

  • La visite de la secrétaire d'état auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire, Emmanuelle Wargon, de l'usine Seine Aval, le 9 Dec.,

  • La réunion du Jury de nez à la Maison de l'Environnement du Siaap, le 19 Dec.

  • Et enfin, la publication du Plan Particulier d'Intervention de l'usine Seine Aval, par les préfectures des Yvelines et du Val d'Oise, le 23 Dec.

Les représentants du Capui ont été présents à chacune de ces réunions pour porter la voix des riverains, leurs inquiétudes et leurs demandes pour plus de transparence et de considération. Ils ont pris date avec les représentants des pouvoirs publics et du Siaap pour continuer à suivre les actions en cours ainsi que les engagements pris.


12 vues0 commentaire