Plan particulier d'intervention

C’est un dispositif local qui définit l'organisation des secours en cas d'accidents susceptibles d'affecter les populations et/ou l'environnement d’un site industriel classé.

 

Le PPI, Plan Particulier d'Intervention, a une vocation d'information et d'organisation préventive des secours. Il est élaboré à partir de scénarios d’accidents possibles tels que les incendies et rejets de produits toxiques.

Il permet :

  • D'identifier le danger

  • De définir le périmètre de protection des populations

  • D'identifier les sites sensibles ou populations fragiles (écoles, maisons de retraite...)

  • D'alerter et d'informer

  • De mettre en place des mesures de protection de la population (évacuation, confinement...)

 

Il mobilise de nombreux acteurs :

  • L'exploitant, à l'origine du risque, ici l’Usine Seine Aval et son gestionnaire, le SIAAP

  • Les communes ; Cormeilles en Parisis, Herblay-sur-Seine, La Frette-sur-Seine, Montigny-lès-Cormeilles, Saint-Germain-en-Laye, Maisons-Laffitte, Achères et Conflans-Sainte-Honorine

  • L'ensemble des services d'urgence et de l'État.

Le PPI de l'usine Seine Aval a été publié par la préfecture des Yvelines le 23 Déc. 2019, près de 10 ans après le classement de l'usine en Seveso Seuil Haut.

Lien vers le Plan Particulier d'Intervention de l'usine Seine Aval : projet soumis à consultation publique en Oct 2019

Plan comMunal de sauvegarde
 

La loi a rendu obligatoire la mise en place d’un PCS, Plan Communal de Sauvegarde, dans les communes comprises dans le champ d'application d'un PPI, Plan Particulier d’Intervention.

Le PCS prévoit l'organisation nécessaire pour assurer l'alerte, l'information, la protection et le soutien de la population sur une commune.

 

Chaque commune possède un PCS qui identifie l’ensemble des risques sur le territoire de la commune. Les risques de l’Usine de Seine Aval doivent donc être pris en compte dans les PCS des communes riveraines, depuis la publication du PPI de l’usine en décembre 2019.

  • Cas d’alerte pollution nuage gaz toxique, en provenance de l’usine Seine Aval – crise A

  • Cas d’alerte explosion en provenance de l’usine Seine Aval – crise B

 

Le CAPUI souhaite mobiliser les communes pour que leurs PCS soient opérationnels le plus rapidement possible, car actuellement ils présentent une information trop succincte et inefficace pour protéger les populations.

Le CAPUI souhaite aussi que des exercices de simulation soient régulièrement organisés pour sensibiliser et préparer les populations riveraines aux mesures à mettre en œuvre en cas d’alerte.

Alertes et consignes 
 

Le PPI décrit les missions des différents services de l’Etat et du SIAAP en cas d’accident dans l’usine, les schémas de diffusion de l’alerte et les moyens matériels et humains de secours pour les riverains de celle-ci.

Le PCS décrit les moyens que chaque commune met en œuvre en cas d’accident, pour alerter et mettre en sécurité les populations riveraines exposées aux risques de cette usine.

 

Fiche consigne

Une fiche consigne de protection a été éditée par le SIAAP, et doit être remise aux populations des communes concernées par les mairies.

  • La brochure n’a pas été distribuée encore aujourd’hui,

  • Il n’y a pas de consignes pour les populations qui se trouvent à l’extérieur ou en transit dans les transports (trains, voitures, etc..) dans la zone concernée par les risques.

 

Alerte des populations

Le moyen d’alerte des populations en cas d’accident est limité à une sirène sonore dans chaque commune.

En cas d'accident grave dans l'usine Seine-Aval, les riverains n'auront que quelques minutes pour se confiner, et la rapidité de l'alerte ainsi que la précision des instructions seront vitales. Le CAPUI alerte depuis longtemps sur le peu d'efficacité des sirènes communales, que de nombreux riverains n'entendent pas ou ne savent pas interpréter. Un dispositif d'alerte par SMS qui viendrait doubler l'alerte sonore des sirènes serait un gage d'efficacité, de rapidité et de consignes claires.

  • Un tel dispositif de « Cell Broadcast (SMS) » existe dans de nombreux pays, il est mis en œuvre dans certaines communes, il faut que ce dispositif soit généralisé le plus rapidement possible.

Exercices

Des exercices de confinement des populations sont prévus dans le cadre de la prévention autour des usines classées Seveso Seuil Haut. 

Pour le moment, les populations n’ont pas été informées des risques amenés par l’usine Seine Aval, il n’y a pas eu de communication et de prévention par les pouvoirs publics, et encore moins d’exercice pour entrainer les riverains et les services des communes à avoir les bons réflexes. 

  • N’attendons pas un accident grave pour enfin mettre en œuvre ces exercices et préparer les populations à se protéger en cas d’alerte.

Copyright © 2020 CAPUI