Expérimentation "Cometha" : nouveau projet de production de gaz à partir des boues du Siaap.

La Gazette des Yvelines résume le projet "Cometha" dans un article très intéressant :

Vallée de Seine - Seine-Grésillons : Un projet de traitement des déchets qui interroge les élus | La Gazette en Yvelines (lagazette-yvelines.fr)




C’est un nouveau projet de traitement des déchets qui devrait s’ajouter le long de la RD190. A Triel-sur-Seine, l’usine Seine Grésillons du Syndicat interdépartemental pour l’assainissement de l’agglomération parisienne (Siaap), souhaite installer sur son site, une unité « Cométha » qui doit permettre de produire du gaz à partir de boues issues de l'épuration des eaux et de déchets organiques.


Dans le détail, c'est un mélange des boues d’épuration et des graisses issues des usines du Siaap, de la fraction organique résiduelle des ordures ménagères d’une installation de Saône-et-Loire ainsi que du fumier issu des écuries de Maisons-Laffitte qui seront ici convertis en gaz.

A noter : 2 à 3 camions transiteraient chaque jour vers ce site (dans son stade actuel).



Sur le plan environnemental, il est bien sur très intéressant de retraiter ainsi les boues. Les riverains, eux, s'inquièteront des capacités du Siaap à gérer la dangerosité d'un tel site, surtout après les accidents de 2018 et 2019. Ce type de grandes bonbonnes de gaz existent déjà ailleurs sur le site du Siaap, à Maisons-Laffitte (photo ci-dessous), et font partie des installations qui ont provoqué le classement de l'usine en Seveso Seuil haut.


138 vues0 commentaire