Assemblée générale du CAPUI

Communiqué de presse du CAPUI

Herblay le 25 mars 2021

A l’occasion de son assemblée générale annuelle du 7 mars 2021, le CAPUI, Association des riverains de la station d’épuration d’Achères réaffirme son engagement en faveur de la lutte contre les risques de pollution et les dangers pour les riverains des stations du SIAAP et de Seine Aval.


Lors de son assemblée générale annuelle 2020 du 7 mars 2021, le bureau de l’association du CAPUI a présenté à ses adhérents les faits marquants et les actions menées en 2020, ainsi que les projets envisagés en 2021, autour de 3 axes prioritaires de son action :

  • Maintenir la pression sur le SIAAP pour améliorer le traitement des eaux usées et diminuer les risques pour les populations impactées

Il est prioritaire de porter la voix des riverains lors des comités de suivi de la station et des jury de nez, pour qu’une vraie politique de sécurité soit instaurée au sein de Seine Aval et qu’un suivi soit assuré avec la mise en place d’indicateurs de sécurité.

  • Poursuivre le dialogue avec les autorités et l’usine Seine Aval pour que les riverains soient associés à la prévention et aux modes opératoires d'alerte

Dans le Plan Particulier d’Intervention (PPI,) publié en janvier 2020, 2 risques majeurs sont présentés : le risque d’explosion dans la zone biogaz et le risque de nuage toxique dans deux zones de l’usine (UPEI et UPB).

Il est donc urgent qu’un système de prévention, d’information (journal, tract, information école…) et d’alerte des populations (sirènes, applications…), soit organisé par les Maires dans le Plan Communal de Sauvegarde (PCS), en collaboration avec le Siaap, et avec les préfectures.

Cette action est prioritaire pour le CAPUI : des rencontres ont été organisées avec des Maires des communes concernées pour faire évoluer leurs PCS et vérifier leur efficacité. Cette action sera poursuivie en 2021.

  • Agir auprès du SIAAP et des pouvoirs publics pour que sa gouvernance soit désormais ouverte aux conseillers départementaux du Val d’Oise et des Yvelines

La gouvernance du Siaap est une instance qui n'implique pas tous les départements envoyant leurs eaux polluées, et qui exclut les départements recevant ces eaux.

Aucun élu du Val d'Oise ou des Yvelines n'est présent dans l’instance chargée de gouverner le SIAAP, usine classée Seveso Seuil Haut.

Le CAPUI a donc engagé une démarche pour rassembler les élus de ces départements dans une démarche collective pour interpeler le gouvernement et faire évoluer la gouvernance du Siaap.


Enfin, pour mieux faire connaitre ses actions et sensibiliser les populations des stations du SIAAP et de Seine Aval, le CAPUI a décidé en 2020 de donner plus de visibilité à ses actions : refonte de son site internet (désormais disponible sur mobile), création d’une page Facebook, etc.


Les risques de pollution et les dangers pour les populations des stations du SIAAP et de Seine Aval sont réels : le CAPUI reste mobilisé !


Retrouvez ci dessous :

le Bilan d'activité

Le compte-rendu de l'Assemblée Générale


13 vues0 commentaire